Accueil » Formule E : McLaren, une écurie expérimentée malgré les nouveautés

Formule E : McLaren, une écurie expérimentée malgré les nouveautés

Successeur de Mercedes, McLaren veut conserver sa couronne.

Par FMC-GRODT
0 Commentaire
McLaren succède à Mercedes-Benz

Découvrez comment McLaren, malgré les nouveautés liées à son passage à la Gen3 en Formules E, maintient sa stabilité et vise le titre cette année grâce à son expérience et à son héritage Mercedes.

McLaren : une équipe qualifiée

McLaren est loin d’être un novice en Formules E, malgré son nouveau nom dans le championnat électrique. La structure et l’équipe de l’écurie restent similaires à celle de Mercedes, qui a remis le flambeau à McLaren pour l’introduction de la Gen3 cette saison.

Voir aussi : 
Mercedes-Benz lance son propre réseau de superchargeurs

Avec une belle expérience, McLaren vise le titre de 2023, mais reste conscient qu’il y a encore beaucoup de travail à faire pour atteindre son plein potentiel.  Ian James, le directeur de l’écurie, a déclaré que McLaren ne se reposera pas sur ses lauriers et qu’il est l’objectif de l’équipe de remporter des courses et des championnats.

L’équipe maintient la stabilité malgré les nouveautés

McLaren a subi des changements importants en passant à la Gen3, passant d’un constructeur à une écurie cliente. Elle a signé un accord avec Nissan pour la fourniture du groupe propulseur et a également remplacé ses pilotes, René Rast et Jake Hughes remplaçant Nyck de Vries et Stoffel Vandoorne.

Voir également : 
BYD sort les modèles U8 et U9 : des voitures électriques luxueuses

L’équipe est maintenant basée au centre de Bicester Heritage, plutôt qu’au siège de McLaren à Woking, mais le simulateur sera déplacé dans le sud plus tard dans l’année. Selon Ian James, directeur de l’écurie, ces changements ne perturberont pas le fonctionnement de l’équipe car ils ont travaillé pour maintenir autant de stabilité que possible dans le système.

________
Pour retrouver toutes les infos du monde des entreprises, rendez-vous sur notre site web ou sur notre page Twitter.

A lire également

Laisser un commentaire